Google Plus et le nouvel Algorithme de 2013

google_plus_logo_19980404edb78c58918b448f5ce235b0.jpg

« Je n’ai pas besoin d’être sur Google Plus parce que mes clients ne l’utilisent pas ! »

Il est grand temps de revoir les aprioris !

Google Plus devient un facteur de plus en plus déterminant au sein de l’algorithme de Google et sera bientôt chargé de modifier les listes des moteurs de recherche pour toujours. Si vous n’êtes pas déjà inscrits sur Google Plus, il est temps de nous passer un coup de téléphone, de lire, d’imprimer, de transférer, de tweeter, de partager, de liker ou de 1+ les paragraphes qui suivent. Rumble Romagnoli, chef de recherche chez Relevance Web Marketing, explore la manière avec laquelle Google Plus a déjà entamé le processus de changement de l’algorithme de Google et sera bientôt le principal moteur de la démocratie d’un nouveau moteur de recherche Google, plus humain en 2013.

Le social SEO – Connections entre Google Plus et le futur de la recherche

Introduction à Google Plus et à l’Algorithme Google

C’est l’algorithme de Google qui décide des rankings des moteurs de recherche, celui-ci est essentiellement composé d’un programme informatique. L’Algorithme de Google fonctionne très bien mais Google aimerait que ce moteur de recherche soit aussi juste et aussi « humain » que possible. Google cherche à définir de manière explicite ce qui devrait et ne devrait pas être classé, de la même manière qu’une personne humaine le ferait. L’objectif de Google est la perfection. Un moteur de recherche parfait, plus utilisé par les gens permettra à Google de vendre plus de publicités. Rumble Romagnoli explore les problèmes du présent algorithme de Google, comment ce dernier est susceptible de changer en 2013, et ce que Relevance en tant qu’agence de référencement peut faire pour aider ses clients à conserver de bons rankings.

L’Algorithme de Google jusqu’à 2012

Jusqu’à récemment, l’algorithme de Google fonctionnait de manière assez simple: le SEO On-Page et les liens. Votre agence de référencement optimise dans un premier temps votre site: travail de recherche de mots-clés (trouver quels mots clés les gens recherchent), analyse de concurrents, conception d’une stratégie de référencement, répartition des mots-clés par page, balises sématiques et architecture du site. Une fois le SEO on page achevé, votre agence de référencement acquerrait des liens vers les pages du site jusqu’à la popularité du site. Il se pourrait que les robots de Google se mettent à scanner Internet, à travailler sur les sites qui sont pertinents et répondent à certaines conditions, à calculer la qualité et la pertinence des liens dirigés vers le site et de les classer en fonction d’une centaine des calculs différents. Oui une centaine: l’âge, le lien, la puissance du lien, les liens médias sociaux, les métas données, etc

Au cours de la dernière année, on a pu assister à plusieurs mises à jour de l’algorithme en particulier la mise à jour Panda qui punissait les contenu dupliqués et les contenus de types spam, et la mise à jour Pingouin qui punissait la construction de liens de type spam. L’algorithme a, quoi qu’il en soit, toujours fonctionné de la même manière.

Problèmes liés à la concentration de l’Algorithme sur les liens

1) Echantillon d’utilisateurs

Google estime que son modèle d’algorithme axé sur les liens, même s’il marche plutôt bien n’est pas assez représentatif de la population. Tout le monde n’a pas un site web et même la petite quantité de personnes qui en possèdent un laissent souvent les agences web et développeurs faire le travail de linkbuilding. C’est un ensemble spécifique et une population particulière qui n’est pas réellement représentative des utilisateurs d’Internet.

Il y a beaucoup plus d’utilisateurs, et la plupart ont un compte sur un réseau social, Google voit à travers ces utilisateurs le futur de son algorithme. Un modèle d’algorithme axé sur les medias sociaux est bien plus représentatif de la population. Les gens peuvent partager, aimer, +1 les sites, et Google pourra se faire une bien meilleure idée de leur pertinence.

2) Les problèmes liés aux recommandations d’auteurs

Un autre problème rencontré par le modèle d’algorithme axé sur le linking est le pouvoir généré par certains liens. Même si un site puissant PR5 sur l’Angleterre aidera énormément l’entreprise bénéficiaire d’un lien sur l’une des pages de ce site, au niveau des classements sur les moteurs de recherche, il se peut que le lien ne soit pas aussi pertinent s’il est dirigé vers un site sur Londres par exemple. A l’heure actuelle les liens provenant de sites plus réputés se voient donner plus d’importance par Google mais ne sont pas calculés en fonction de la popularité de l’auteur.

Google Plus – La réponse aux problèmes de Google+ popularité des auteurs – Algorithme Google 2013

L’avenir du référencement Off site repose sur l’utilisation des medias sociaux. Cela fait déjà partie de l’algorithme et Google met tout en œuvre pour mettre en place une manière plus démocratique de juger la page d’un site. Les sites qui sont partagés socialement devraient bénéficier de meilleurs rankings et le partage par un auteur avec plus d’autorité se verra donné un plus fort impact. Google Plus identifiera les auteurs et les classera individuellement. On voit déjà des billets Google Plus apparaitre parmi les rankings, et Google Plus a parfaitement été synchronisé avec Google Analytics de Adwords.

Google Plus est très différent de Facebook. Google va se servir de Google Plus pour participer à l’amélioration du moteur de recherche, pas forcément comme d’un site de réseau social. Evidemet c’est l’un qui entraine l’autre. Google veut diversifier le nombre de personnes qui influencent le moteur de recherche. Il n’est pas important que G+ soit moins utilisé que Facebook. Même avec 20% des parts de marché l’algorithme sera bien plus représentatif que maintenant.

Les partages sociaux créent une augmentation des liens, il est donc peu probable que le système de classement par liens soit supprimé. L’algorithme axé sur les liens marche déjà et il y a déjà beaucoup d’historique de données. Relevance pense que le système de classements par liens va perdurer mais que les actions sur les réseaux sociaux et les liens qui en découlent vont devenir beaucoup plus importants.

Qu’est-ce que Relevance peut conseiller aux entreprises pour qu’elles conservent leurs rankings

  • Comprendre l’importance qu’a Google Plus au sein d’une stratégie marketing
  • La création de communautés pertinentes sur Google+
  • Des contenus avec balises sématiques et des informations sur l’auteur – rel author
  • La création et la distribution d’excellents contenus – incluant les images, les vidéos, l’écriture
  • Optimisation de ce contenu
  • Promotion de ce contenu

Résumé

Google Plus est incontournable et tout le côté social du marketing numérique est devenu essentiel pour le référencement. L’argument « mes clients n’utilisent pas Google + » est mauvais. Non seulement la recherche et le partage sont devenus des parties de plus en plus importantes de la manière qu’a Google de classer les sites, mais les billets publiés sur Google Plus apparaissent déjà dans les rankings de Google. Demandez à Relevance de prendre en charge vos medias sociaux et nous nous assurerons que Google + soit une partie dominante de votre stratégie.

Leave a Reply